Поиск по сайту
Андрей Дмитриевич Сахаров. Биография. Летопись. Взгляды
Музей и общественный центр им. Андрея СахароваГлавная страница сайтаКарта сайта
Общественный центр им.Андрея Сахарова
Сахаров
А.Д.Сахаров
Анонсы
Новости
Музей и общественный центр имени А.Сахарова
Проекты
Публикации
Память о бесправии
Воспоминания о ГУЛАГЕ и их авторы
Обратная связь

RSS.XML


Пожертвования









Андрей Дмитриевич Сахаров : Библиографический справочник : в 2 ч. Ч. 1 : Труды : Электронная версия


Фильм Мой отец – академик Сахаров :: открытое письмо Генеральному директору Первого канала Константину Эрнсту


 НОВОСТИ   АФИША   МУЗЕЙ И ОБЩЕСТВЕННЫЙ ЦЕНТР   ОБРАТНАЯ СВЯЗЬ    КАЛЕНДАРЬ 
    Главная >> Музей и общественный центр >> Заявления и обращения    
 
Музей и общественный центр «Мир, прогресс, права человека»
Бюджетный план       Штатное расписание

Musée et centre social
Andrei Sakharov

 Le 6 novembre 2007

A tous ceux pour qui ceci est important

En ma qualité du directeur du Musée et du centre social “La paix, le progrès et les droits de l’homme” Andrei Sakharov (ci-après – le Musée) j’informe tous pour qui ceci est important que le Musée et le centre Andrei Sakharov se trouve dans une situation dramatique.

A partir du 1 janvier 2008 pour la raison de l’absence de sources de financement suffisantes le Musée a été obligé de réduire ses fonctions ou de les stopper partiellement ainsi que de licencier la majorité de ses collaborateurs. Le Musée possède aujourd’hui une exposition permanente ouverte au public où des excursions thématiques sont organisées régulièrement (L’exposition permanente se compose de cinq parties: « Idéologie et mythologie de l’URSS », « Répressions politiques en URSS », « Voie à travers le GOULAG », « Résistance à la non-liberté », « Andrei Sakharov. Personnalité et destin »). Le Musée organise également des expositions temporaires. Une bibliothèque  dont les divisions sont analogues à celles du musée y est ouverte. Nous travaillons dans les fonds du Musée aussi bien qu’avec les bases de données électroniques suivantes: « Souvenirs du GOULAG et leurs auteurs », « Monuments et signes commémoratifs aux victimes de répressions politiques sur le territoire de l’ex-URSS », « Martyrologe de victimes de répressions politiques fusillés à Moscou et dans sa région », « Artistes  peintres et critiques d’art – victimes de représailles ».

Le budget minimal nécessaire pour assurer les activités du Musée en 2008 constitue 8330000 roubles ou 340 mille dollars américains. Le budget et la liste du personnel du Musée sont des documents ouverts et sont représentés sur son site Internet. Le niveau des salaires des collaborateurs du Musée (à quelques exceptions près) a été en 2007 de 12000 –15000 roubles.

Parmi les sources traditionnelles de financement de musées tels que des subventions d’Etat, des bénéfices provenant de la vente de billets d’entrée, de la boutique et du café de Musée, des bénéfices de dotation en capital (capital dont seuls les intérêts sont alloués au musée), des dons et des subventions pour des programmes précis, le Musée ne peut compter aujourd’hui que sur les deux derniers, c’est à dire des dons (qui nous ont beaucoup aidé en 2007) et des subventions pour des programmes concrets. Notre Musée ne reçoit pas de subventions d’Etat car il est un établissement de culture autonome à caractère non-commercial. Nous n’avons pas de bénéfices provenant de la vente de billets car la visite du Musée et la participation à toutes les manifestations organisées sont gratuites. Nous n’avons pas de boutique ni café pour des raisons de manque de locaux. Nous n’avons pas de dotation en capital non plus.

En 2007  et au cours des années précédentes le Musée et le centre Sakharov ont existé pratiquement grâce aux subventions provenant de fondations étrangères. Mais comme l’intérêt de l’Occident envers les problèmes de Russie diminue, ce soutien se réduit aussi. A l’heure actuelle, pour 2008, le Musée est sûr de recevoir 50 mille dollars de la part de la Fondation Sakharov américaine. Mais cette somme n’est pas suffisante pour assurer les activités du Musée en 2008. Les appels de quelques personnalités russes célèbres adressés au peuple russe dans les pages du journal « La Novaia gazeta » ainsi que mes lettres adressées à des bienfaiteurs occidentaux contenant une demande du soutien financier du Musée restent pour le moment sans réponse.

Il est impossible pour moi de porter un jugement objectif sur le fonctionnement d’un établissement dont je suis directeur. Je pourrais dire seulement que le Musée est le seul établissement en Russie qui réussit à accomplir en même temps toutes les tâches et les fonctions d’un centre social et celles d’un musée. Je vais énumérer les événements et les bilans de trois derniers mois. Dans la période des mois d’août et de septembre 6 600 personnes ont visité le Musée (15 300 personnes - du 1 janvier au 31 octobre). Au cours de ces trois derniers mois le Musée a organisé sept expositions : exposition  de photos de Julia Vichnevetskaya « Planète voisine » consacrée au Karabakh, à la Géorgie, à la Tchétchénie,  à la Turquie du Nord (l’exposition a été accompagnée du festival du cinéma géorgien, l’exposition « Raul Vallenberg » (préparée  par le Musée Juif de Budapest) dans le cadre de ce projet plusieurs documentaires concernant Holocauste ont été montrés au Musée, l’exposition des affiches « La fin de l’époque Poutine » (préparé par le journal Internet Grani.ru); l’exposition des photos des monuments aux victimes des répressions politiques « Souvenirs d’absence de droits »; l’exposition de photos « Catastrophe longue d’un demi-siècle » consacrée à une avarie nucléaire à l’usine « Maiak » en 1957 (préparée par une organisation écologique); l’exposition de documents « Le droit à la correspondance. Les lettres des prisonniers politiques des années 1930-2006); l’expositions des œuvres graphiques de l’ancien prisonnier politique,  le peintre Viatcheslav Sissoev (1937-2006) « Marchez sans faire de bruit, parlez bas! ». Outre cela, aujourd’hui on peut voir au Musée un fragment de l’exposition « Justice politique » que nous avons préparée en 2006  et qui a été consacrée aux prisonniers politiques russes de nos jours.

En octobre dernier le Musée a organisé une série de rencontres intéressantes, un séminaire scientifique et une conférence internationale (en coopération avec le Centre public de l’art moderne. C’étaient une discussion avec la participation de Vaçlav Gavel, une rencontre avec Vladimir Boukovski, un  séminaire « La Tchétchénie. La guerre a fini…Et après? » et le deuxième jour de la conférence internationale « L’art moderne et des tabous (politiques, religieux, esthétiques et éthiques) ». Au cours des mois d’août –octobre le Musée a continué à organiser le sixième concours interrégional de professeurs d’école secondaire « La meilleure leçon ayant pour sujet :  « L’histoire des répressions politiques et de la résistance à l’absence de liberté en URSS ».

Pendant les mois d’août, de septembre et d’octobre, outre les événements précités, le Musée a offert gratuitement ses locaux  ainsi que le soutien technique à 12 organisations non-gouvernementales qui ont tenu dans nos locaux 25 manifestations différentes où sont intervenues, entre autres, de telles personnalités célèbres que le docteur ès sciences historiques Youri Afanassiev, l’académicien Viatcheslav Ivanov et l’historien Alexandre Yanov.

Je suis sûr que toute l’activité du Musée et du centre social Andrei Sakharov vise à consolider et à protéger les valeurs de la liberté, du droit, de la démocratie et de l’humanisme. Je suis également persuader que si nous ne poursuivons pas cette lutte, notre pays se verra confronter à un avenir très dur. Je pense que le Musée et le centre social Andrei Sakharov est un des avant-postes importants qui sert à protéger et à assurer ces valeurs. C’est pourquoi, vu la situation dramatique pour notre Musée, je m’adresse à toutes les personnes, fonds publics et fondations sociales en Russie, en Europe, au Canada et au Japon en les priant de soutenir le Musée et d’empêcher la réduction ou la cessation de son activité en sa qualité d’un établissement de culture indépendant. Les comptes bancaires du Musée en roubles et en dollars sont affichés sur le site du Musée www.sakharov-center.ru. Je serais très reconnaissant à tous ceux qui divulgueraient mon appel.

Youri Samodourov
Directeur du Musée et du centre social Andrei Sakharov






Платежные реквизиты Музея




Отзывы СМИ:







© 2001 - 2012 Sakharov Museum. При полном или частичном использовании материалов ссылка на сайт www.sakharov-center.ru (hyperlink) обязательна.